Une vaste réflexion a été engagé depuis le mois de septembre sur le devenir du canal du Nivernais. Plusieurs réunions, publiques et virtuelles, sans oublier les réseaux sociaux, ont été menées en associant, syndicat du canal, VNF, élus, associations, acteurs locaux et riverains. Au total plusieurs centaines de personnes. Les idées ont foisonné et un bon travail en est ressortit. Il a été présenté lors d’une réunion en soirée le 10 décembre 2020, vous en trouverez la teneur ci-jointe. Reste maintenant à le déployer par un plan de mise en oeuvre. Cela fait partie de l’étape suivante, dont le résultat sera présenté fin mars 2021.

.Dominique OURSEAU Président de l’Entente des Canaux du Centre France.

.

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

Téléchargez ce document [3.70 MB]

2 réponses
  1. Némo
    Némo dit :

    Bonjour,
    Sait-on combien de bateaux de propriétaires, résidant sur le canal et vivant à bord toute l’année sont présents sur le Canal ?
    L’habitat fluvial n’est guère évoqué dans cette étude. C’est pourtant une population participant aussi à l’économie riveraine.
    Dans tous les projets de soutien à l’avenir des voies fluviales, on pense toujours aux bateaux de location, presque jamais aux plaisanciers qui habitent à bord. En matière d’habitat fluvial, nos amis hollandais donnent l’exemple, pourtant, en France, nous disposons aussi de tellement de possibilités en ce sens …
    Merci à tous. A bientôt sur le canal. http://www.nemo.ovh

    Répondre
    • Président de l'Entente
      Président de l'Entente dit :

      Bonjour,

      Peu de personnes vivent à bord sur le linéaire du canal du Nivernais. Probablement dû à une météo moins attirante que dans le sud et peut-être par des infrastructures moins présentent sur le canal. L’objectif d’Imagine ton canal est la perspective 2030 avec un jalonnement d’évolutions sur 10 ans. L’aspect de la plaisance privée n’a pas été oublié, mais vous avez peut-être raison, moins du point de vue de la résidence à bord. Les chantiers pour la pérennisation du canal et sa navigabilité ont plus retenu notre attention. Cependant, si vous avez ressenti une prédominance pour la flotte de location, c’est que dans ces sujets, ils étaient pleinement associés à la plaisance privée. La pérennisation des infrastructures existantes était déjà un véritable enjeu. Si l’attractivité du canal est relancée, nul doute que des services complémentaires voient le jour.
      Merci pour votre commentaire qui est fort utile pour enrichir nos réflexions et porter haut la voix des attentes. Au plaisir de se croiser sur l’eau.

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.